29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 23:01

Une ordonnance française de 1800, interdit aux femmes de s’habiller avec des vêtements spécifiquement masculins mais stipule qu'une dérogation exceptionnelle, valable 6 mois, peut être sollicitée! Cette loi n’a jamais été abrogée! A quoi servent donc les députés qui nous représentent au XXI siècle?

Dans la Bible, certes, se trouvent quelques recommandations concernant la toilette féminine. Dans le Deutéronome (Dt 22, 5) on lit ceci: "Une femme ne portera point un habillement d’homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme, car quiconque fait ces choses est en abomination pour le Seigneur, ton Dieu" (1). Dans Isaïe (in 3, 16-24 ) le prophète promet aux femmes orgueilleuses de leurs parures de cruels châtiments (2). Saint Paul, à son tour, reprendra, en l'argumentant, sa vision de la bonne tenue et de la fonction des femmes (3). Il n'y a pas si longtemps que les religieuses, en France, ont simplifié leur tenue, abandonner leur cornette, et qu'elles montrent leurs cheveux !

Le Coran va plus loin et c'est pour cela que certaines musulmanes se voilent plus ou moins totalement. C'est l'interprétation locale qui fait loi, la tradition. Mais c'est encore trop souvent les hommes qui exigent tel ou tel voile... Les mouvements féministes existent et, avec le temps, ils gagneront. 

Mais, pour revenir aujourd'hui et en France, pays où liberté et égalité sont inscrits dans la devise même de notre république, je suis étonné qu'à l'Assemblée nationale très récemment, un député mâle se soit permis des réflexions désobligeantes sur la manière dont une consœur était habillée! Les députées, élues du peuple, n'auraient-elles pas la liberté de mettre jupe ou pantalon, de choisir robe ou sari?  Et si l'une d'entre elles voulait se mettre un jour en djellaba ou porter un poncho, je ne vois pas en quoi cela regarde les autres élus. Ou alors qu'un règlement interne contraigne tous les Députés à porter un uniforme... 

Jean Bisson - 30 07 2012 

1- Est-ce le fait d'utiliser "les vêtements qui identifient l'autre sexe" qui soit interdit ou, par delà le vêtement, l'éventuelle transsexualité? Il me semble que ces recommandations qui nous transportent près de 30 siècles en arrière, doivent être toilettés et relus dans un esprit un peu mois étriqué!

2- "Puisque les filles de Sion sont orgueilleuses et vont le cou tendu en lançant des œillades, (...) le Seigneur rendra galeux leur crâne (...) au lieu de parfum ce sera la pourriture, au lieu de ceinture ce sera une corde, au lieu de linge fin ce sera un pagne en toile de sac." Ce qui me semble visé, ce ne sont pas les parures en elles-mêmes qui sont critiquées, mais l'esprit de celles qui les portent ...   

3- Dans sa 1ère lettre à Timothée (1 Th 2, 9-15), St Paul écrit :"Quant aux femmes, qu'elles aient une tenue décente, qu'elles se parent avec pudeur et modestie...(...) qu'elles se tiennent en silence. (...) C'est la femme qui, séduite, tomba dans la transgression. Mais elle sera sauvée par la maternité, à condition de persévérer dans la foi, l'amour et la sainteté, avec modestie."

Partager cet article

Repost 0

commentaires