24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 10:29

Parmi les informations que je reçois, ce message officiel du service de presse ministériel me semble un effort humanitaire de notre pays qu'il me plait de relever. Je me réjouis de souligner que droite et gauche se rejoignent sur cette question de l'accueil humanitaire.

À l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, la France a réaffirmé son engagement aux côtés du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, dont elle soutient l'action.

Soixante et un ans après sa création, cette institution reste plus que jamais indispensable. Son dernier rapport souligne que les besoins restent immenses avec, fin 2012, plus de 45 millions de personnes déracinées dont 15 millions de réfugiés - chiffres en constante augmentation.

Ces souffrances humaines ne doivent pas rester sans réponse. La France contribue chaque année à hauteur de 15 millions d'euros aux actions menées par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Traditionnellement terre d'accueil et d'asile, la France est le deuxième pays européen en termes de demandes de protection internationale, avec 52 147 demandes en 2011 et 55 255 en 2012). Au 31 décembre 2012, 176.984 personnes - dont 62.882 réfugiés - étaient ainsi sous la vigilance de l'office français de protection des réfugiés et apatrides.

Jean BISSON – 24 06 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires