14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 16:43

L'abondante humidité printanière a provoqué une végétation, me semble-t-il, plus dense et plus verte que les années précédentes.

Mais, pourquoi ne serait-ce pas nos arbres et nos haies, belles plantations faites il y a cinquante ans autour de notre propriété, qui se manifestent ainsi pour nous souhaiter, à leur façon, dans leur langage, un sympathique adieu ? La grande sérénité de cette verdure calme et massive est animée par quelques nids de rouge-gorges qui y logent. Ces actuels locataires y gazouillent avec un zèle infatigable. Mais c'est peut-être aussi pour nous remercier de leur offrir ces vastes espaces de tranquillité !

Dans quelques semaines ce ne seront plus que des souvenirs, mais resteront aussi quelques photos. Ma tête conservera l'enregistrement des couleurs et le ramage des oiseaux !

Jean Bisson – 15 06 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clovis Simard 11/09/2013 18:02

LA THÉORIE DES CORDES C'EST BIBLIQUE.fermaton.over-blog.com