23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 16:42

C'est au Maroc, dans la belle ville de Fez, que j'ai vécu six ans mon plus long séjour au Maghreb. Il y a quarante ans, les enseignants français y étaient assez nombreux. Et Fez y restait la capitale intellectuelle du royaume.

Aujourd'hui, ce sont les Espagnols qui, pour fuir le chômage de leur pays, vont travailler dans le royaume marocain, bénéficiant des deux ports de Ceuta et de Melilla qui, quoique marocains, demeurent de culture espagnole!

Le royaume affiche actuellement pour 2012 une progression économique de près de 2,7 %. En cette même année, l'Espagne affichait un taux de chômage de 26% ! On comprend que nombre de chômeurs espagnols soient allés se faire employer au Maroc. C'est si étonnant que l'on blague à Tanger : "C'est aussi étonnant que des Américains qui iraient chercher du travail au Mexique!"

Jean Bisson - 23 04 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires