13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 18:44

Dans le dernier TC (Témoignage Chrétien - hebdomadaire auquel je suis abonné depuis plus de trente ans), j'ai lu avec intérêt un article du député PS de la Gironde, Vincent Feltesse, intitulé "Pour un islam de France dans la République". Cet élu a accordé une subvention au centre culturel musulman de Bordeaux qui l'avait sollicité. Son but est de favoriser pour demain une meilleure intégration des populations musulmanes en France.

Cet espoir de favoriser ainsi l'adaptation d'un "Islam de France" est-il sérieux et possible ? Je pense, malgré mon intérêt pour la libre diversité religieuse, que la concrétisation d'un "Islam de France" serait effectivement une bonne solution. Mais dans quelle mesure la religion islamique est-elle en mesure de s'adapter à la culture française enracinée dans la laïcité ?

Ce qui sera difficile à accorder ce sera de concilier l'esprit laïque français et la culture islamique qui entend régir non seulement une foi (un élément religieux) mais aussi une culture dont nombre de principes s'opposent aux lois de notre pays. C'est moins vrai pour le Christianisme qui a, avec le temps, pu s'adapter à la laïcité française.

J'ai été instituteur avant d'être professeur. Je n'ai jamais présenté ni dévoilé ma foi à mes élèves! Mon enseignement est toujours resté "laïc". Je pense qu'un musulman ressentirait mal qu'on l'empêche de s'habiller d'une djellabah qui, directement dévoile, son appartenance religieuse. On me dira : les prêtres" portent une soutane qui marque leur fonction religieuse.

C'est vrai. Mais aujourd'hui certains religieux chrétiens se vêtent civilement... Bref, il reste normal qu'un enseignant travaillant en France dans l'enseignement de l'état ne se vête pasd'habits indiquant son appartenance religieuse. Un aumônier peut venir faire son cours dereligion en soutane. Un professeur veillera à ne jamais porter de signe de son appartenance religieuse. Mais qu'un Islam de France soit possible, je l'ignore car il lui faudrait alors consentir à évoluer. C'est possible, mais il faudra un certain temps...

Jean Bisson - 14 06 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires