13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 15:34

SYRIE : une crise politique divise le pays

La France s'engage pour soutenir une Rencontre ministérielle des onze pays du «Core Group» à Paris, le 12 janvier 2014. C'est Mr. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, qui rappellera le soutien total de la France à la Coalition nationale syrienne qui doit prochainement se réunir à la conférence de Genève II.

Le souci français reste de soutenir la prochaine réunion d'une transition politique répondant aux attentes légitimes du peuple syrien. Elle se tiendra en présence d'une délégation de la Coalition nationale syrienne conduite par Mr. Ahmed Al-Jarba, Président réélu récemment dans ses fonctions. La formation d'un organe transitoire de gouvernement doté des pleins pouvoirs exécutifs poursuit les travaux commencés par la précédente Conférence de Genève II.

Mais les tentatives brutales du régime pour mettre fin aux répressions continuent d'accentuer sur place l'ampleur de la crise humanitaire actuelle. Cette rencontre ministérielle du 12 janvier soulignera sans doute la détermination française d'apporter une aide accrue à la population syrienne dans les zones libérées. La Coalition nationale syrienne devrait apprécier

le soutien de la France qui n'est pas un appui politique, mais une aide humanitaire au peuple syrien qui traverse une période dramatique de désorganisation du pays entrainant une famine générale et des règlements de compte particuliers. Que la paix redescende dans tarder sur ce

beau pays que j'ai eu la chance de parcourir autrefois.

Jean BISSON - 09 01 2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires