16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 23:01
Le Vatican a annoncé qu'il va bientôt publier une partie de ses archives jusqu'alors inédites. On attend avec curiosité cette contribution à l'éclairage historique d'une page tragique de l’histoire du peuple arménien. En effet, les forces ottomanes turques, le 24 avril 1915 – ce sera le centenaire dans 3 ans – ont fait assassiné 600 notables arméniens à Istanbul, geste qui marquait le début du génocide systématique d'un peuple.
Fin 1915, les deux tiers des Arméniens de Turquie étaient morts, le plus souvent dans des conditions inhumaines voire barbares. Déjà Jean-Paul II, il y a 10 ans, lors d'une visite à Erevan, au pied du Mont Ararat (sur lequel aurait été retrouvé un reste de l'arche de Noé), affirmait devant le mémorial des victimes que plus de 1,5 millions de Chrétiens arméniens avaient alors été massacrés dans ce premier génocide du XX° siècle. A l’époque, le pape Benoît XV avait écrit au Sultan pour implorer sa clémence.

Le Vatican souligne que la publication actuelle n'a qu'un seul but : contribuer à la vérité historique, sans aucune intention de créer la moindre polémique ou d'émettre un jugement. Un livre sera publié qui rassemblera des documents et des récits des souffrances tragiques subies par ce peuple victime. Radio Vatican a cité le fait que des soldats ottomans pariaient sur le sexe des fœtus avant d'éventrer, vivantes, les femmes enceintes... Toutes les armées peuvent sécrèter, hélas, des bourreaux inconscients !

Jean Bisson - 17 07 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires